Yuan Qi > Phyto-aromathérapie

Le cabinet Yuan Qi à Besançon : la phyto-aromathérapie 

Pour se soigner ou simplement conserver une bonne santé, les hommes et les animaux utilisent depuis toujours ce que la nature met à leur disposition.

La phytothérapie et l'aromathérapie consistent à utiliser les principes actifs contenus dans les plantes afin de soulager certains maux et symptômes.

Selon les cas et les principes actifs de la plante, celle-ci n’est pas utilisée toujours entièrement. Parfois, seul la racine, le rhizome, les bourgeons ou les sommités fleuries sont nécessaires. Les modes d'extractions et d'utilisations sont également variable, nous avons différents procédés comme les huiles essentielles, les teintures mères, les macérâts glycérinés, les infusions, le broyage de plantes sèches.

Contrairement à l'utilisation de traitement allopathique (parfois nécessaire et indispensable), l'assimilation de plante n'affaiblit pas le corps et son système immunitaire, il le soutient. Ainsi s'orienter vers ce type de méthode peut s'avérer extrêmement avantageux et les résultats peuvent être surprenants. Il faut cependant être prudent et avoir l'avis d'un professionnel car naturel ne veut pas dire dénué de toxicité surtout avec l'utilisation d'huile essentielle.

Toutefois, bien utilisée la phyto-aromathérapie peut donner d’excellents résultats, et ce même chez les enfants (pas toujours facile à soulager) et les animaux. Elle pourra ainsi soulager des maux aussi bien physiques que psychologiques tout en renforçant l'organisme, tels que :

  • Problèmes digestifs
  • Problèmes cutanés
  • Problèmes articulaires
  • Rhume
  • Bronchite
  • Toux
  • Stress
  • Insomnie
  • Hyperactivité
TARIF: Consultation phyto-aromathérapie 45 min. : 30 €

Pour plus d'informations sur les consultations phyto-aromathérapie du Cabinet, n’hésitez pas à contacter votre praticienne énergétique chinoise à Besançon dans le Doubs (25).

phyto-aromathérapie

Les origines de la phytothérapie & l’aromathérapie

On retrouve le premier usage de la phytothérapie dans la médecine traditionnelle chinoise dans laquelle la pharmacopée tient une place extêmement importante. Le Médecin et empereur CHEN NONG conserva l'usage et les propriétés des plantes médicinales dans un livre intitulé PENS TS'AO, dans lequel nous trouvons notamment l'usage du curcuma et du gingembre.

Ensuite en Inde, l’Ayurveda a vu le jour, selon lequel " santé et longévité " trouvent sa source dans l'usage des plantes aromatiques aussi bien dans la pratique de la médecine que dans l'alimentation.

En Égypte également, le médecin du Pharaon DJOSER, utilisait déjà les plantes médicinales notamment l'ail, le cumin, la menthe, ou la myrrhe.

D'ailleurs lors de son voyage en Égypte, HERODOTE découvrit avec stupéfaction que les prêtres du temple d'EDFOU cultivaient un jardin botanique dans lequel figurait déjà le thym et le romarin.

La nature nous aide à vivre mieux, écoutons-là.


 

"Aucune ordonnance ne sera délivrée, seule une liste de recommandation sera faite, celle-ci ne pourra donc pas donner lieu à un quelconque remboursement par votre sécurité sociale, et n'annulera ou ne remplacera pas non plus une éventuelle ordonnance médicale faite par votre médecin traitant"